Chat with us, powered by LiveChat
Accueil GTVR TransVision Cookshire NetRevolution LocalMedias EstriePlus.com Blog Nous joindre

5 QUESTIONS À SE POSER AVANT DE CHANGER SES FENÊTRES

Quand on procède à l’élaboration de rénovations dans sa demeure et que l’on souhaite apporter moult modifications, les fenêtres sont généralement de la partie. Si elles sont usées, embuées en permanence ou n’offrent plus leur pleine protection d’antan, il peut en effet être très tentant de les changer. Toutefois, puisque le remplacement de la vitrerie d’une maison représente un grand investissement, il serait judicieux de se poser quelques questions avant. 

1.    Ai-je les fonds nécessaires pour un tel projet?

Sans argent, aucune rénovation n’est envisageable. Avec un petit budget, certaines modifications sont possibles, mais rien à comparer de celui qui possède un imposant budget. Pour changer la vitrerie d’une demeure, les coûts peuvent varier de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers de dollars, tout dépendamment du projet. C’est pourquoi, il faut se pencher sérieusement sur la question, quitte à demander à un expert en la matière une estimation des coûts. 

2.    Pourquoi est-ce que je désire changer les fenêtres? 

Quel est le but recherché derrière un tel changement de vitrerie? Est-ce pour simplement moderniser son décor ou pour améliorer l’isolation totale de sa maison? Sachant qu’une fenestration trop usée laisse passer l’air, il serait énergétiquement avantageux de les changer pour des modèles neufs. Ces derniers assureront la pleine efficacité énergétique des pièces des années durant. 

3.    PVC, bois… quel modèle de vitrerie choisir? 

C’est vrai, l’offre plus qu’étendue de modèles de fenêtres peut être très embêtant, en ce sens qu’il n’est pas toujours évident de choisir ce qui convient à sa maison. Le modèle fait de bois offre une très grande résistance dans le temps, en plus d’assurer une bonne isolation. Or, ce n’est pas la meilleure option dans une pièce où règne l’humidité, comme la salle de bain, puisqu’il pourrait y avoir la formation de moisissures. 

Un modèle de fenêtre en PVC est, de son côté, peu coûteux, résistant à l’humidité et est très économique sur le long terme, en raison de sa robustesse. Autre point fort? Il n’est pas un conducteur de chaleur, contrairement à son homologue en aluminium.

Fort heureusement, en contactant une compagnie s’y spécialisant, il est possible d’obtenir davantage d’informations sur chacun des modèles, en plus d’être conseillé quant au meilleur type de vitrerie pour sa demeure. 

4.    Quels sont mes besoins? 

Une fenêtre, ça fait entrer la lumière naturelle et laisse circuler l’air extérieur une fois ouverte. Toutefois, prendre le temps de réfléchir au préalable à ses besoins permet d’éviter de devoir assumer des coûts qui ne sont pas nécessaires, par exemple dans le cas où l’on ne souhaiterait pas que la fenêtre s’ouvre. Si, au contraire, la perspective d’une fenêtre coulissante nous plaît, il faudra se préparer à débourser davantage. 

5.    Devrais-je installer la nouvelle vitrerie moi-même? 

Par souci de temps ou d’argent, nombreux sont les acquéreurs de fenêtres qui s’improvisent spécialistes en installation de fenêtres, non sans problèmes. C’est pourquoi il faudrait toujours faire confiance aux véritables spécialistes en vitrerie, pour un travail réalisé de manière pleinement efficace.