Accueil GTVR TransVision Cookshire NetRevolution LocalMedias EstriePlus.com Blog
entete

Comment améliorer la visibilité de votre voiture en hiver ?

Les grands froids peuvent diminuer la performance de votre voiture, l’endommager et surtout vous rendre moins visible pour les autres conducteurs. Moins de luminosité, un climat dégradé, avec pluie, neige, brouillard, gel et dégel, mais aussi des routes encrassées de neige et de produits divers, qui salissent votre véhicule et diminuent sa visibilité. Quelques conseils pour être en sécurité cet hiver.

Protéger vos peintures

L’hiver agresse particulièrement la peinture des carrosseries ainsi que celle des jantes, avec le risque d’une usure prématurée, apparition de rouille, etc. Le sel, notamment, utilisé pour déneiger les routes, est particulièrement corrosif. Il s’infiltre dans le revêtement de votre voiture et peut rapidement causer des dommages.
Il est indispensable de laver très régulièrement votre véhicule, sans oublier le dessous, pour éliminer les résidus en tous genres. Il peut être aussi utile de faire un traitement antirouille, et de profiter d'un polissage de votre voiture, afin de la protéger durablement contre ces agressions.

Libérer vos ouvertures de la neige

Rouler avec un véhicule recouvert de neige n’est pas bon pour la sécurité et votre visibilité. Sans compter que c’est une infraction au code de la Sécurité Routière pouvant vous coûter 200 $. Prenez le temps d’enlever la neige obstruant votre pare-brise avant et arrière ainsi que vos fenêtres. Les « igloo-mobiles » sont interdits, pensez aussi à ôter la neige sur la carrosserie et le toit ainsi que de rendre visible la plaque d’immatriculation.
Vous pouvez recourir à un dégivrant en vaporisateur, que vous passerez le soir sur votre pare-brise. Il pourra vous faire gagner de précieuses minutes le matin car la glace adhère alors au traitement hydrofuge et non directement aux vitres.

Soigner vos essuie-glaces

Un essuie-glace a une durée de vie limitée, environ 10000 km ou 6 mois, moins en hiver, et perd une grande partie de son efficacité s’il est usé. Si des traces restent après son passage, s’il présente des fissures, il est temps de le changer. Notez qu’il existe des essuie-glaces « spécial hiver », pour une plus grande durabilité et fiabilité.
Pour déneiger votre véhicule et même si c’est tentant, n’utilisez pas vos essuie-glaces en pensant gagner du temps. Les faire forcer sur une épaisse couche de neige ne peut qu’abîmer leur mécanisme.

Soigner vos éclairages

Élément clé de la visibilité de votre voiture, les phares méritent un entretien rigoureux. Avec des phares vous offrant une mauvaise luminosité, vous pourriez mettre quelques secondes supplémentaires pour réagir en cas de situation d’urgence ou voir les panneaux de signalisation plus tard. Et c’est d’autant plus valable l’hiver avec des trajets effectués souvent dans l’obscurité et le mauvais temps.
C’est aussi une infraction évidente au Code de la Sécurité Routière.
Par ailleurs, les mois d’utilisation et les intempéries les affectent et opacifient leurs verres, les rendant moins fonctionnels.
Vérifiez leur état de fonctionnement par un simple tour du véhicule, pour votre sécurité et celles des gens que vous croiserez.
Faites également vérifier leur orientation par un professionnel pour une efficacité optimale.

Prévoir assez de liquide lave-glace

Indispensable pendant l’hiver et les nombreuses projections sur votre pare-brise, vous utiliserez fréquemment votre lave-glace, prenez-le « spécial hiver », résistant à -40°. Pensez à bien remplir le réservoir régulièrement, surtout avant de longs déplacements, et même à emporter une bouteille d’avance dans votre coffre pour pallier toute rupture de stock.
Si la visibilité devient mauvaise durant le trajet à cause de l’accumulation de buée par exemple, ne tardez pas à vous arrêter à une  halte routière pour régler le problème.
Vous êtes fin prêts pour bien voir et être vu.