Accueil GTVR TransVision Cookshire NetRevolution LocalMedias EstriePlus.com Blog Nous joindre

Pourquoi faire un test de l'effort ?

Un test de l’effort est un examen médical d’une quinzaine de minutes. Ni douloureux ni invasif, il consiste à faire un bilan complet du système cardio-respiratoire en situation d'effort intense. Pour réaliser un test de l’effort, il faut prendre rendez-vous dans une clinique médicale privée. Mais pourquoi faire un test de l'effort ?

Comment se déroule un test de l'effort ?

Afin de connaître les raisons de faire un test de l'effort, il est important de comprendre le principe et le déroulement d’un tel examen. L’objectif est d’analyser le comportement du système cardio-respiratoire pendant l’effort.

Pour cela, le patient est soumis à des épreuves physiques, dont l’intensité augmente progressivement toute les 2 à 4 minutes, jusqu’à ce qu’il atteigne sa limite physique. On parle alors de « seuil d'anaérobie » - lorsque son organisme n’arrive plus à recycler l'acide lactique.

Grâce à des électrodes collées sur le torse du patient et à un masque dans le lequel il respire, le médecin va pouvoir étudier ses fonctions cardio-respiratoires. Fréquence cardiaque, consommation d’oxygène, rejet d'acide carbonique, etc. Plusieurs facteurs sont pris en compte.

Le test d’efforts pour évaluer les aptitudes physiques

La première raison de faire un test de l’effort est d‘évaluer les aptitudes physiques. C’est pourquoi cet examen est très prisé par les sportifs.

Il permet :

  • De mieux connaître ses limites en situation d’effort et d’identifier les capacités de récupération du sportif. Cela aide notamment les sportifs faisant de la compétition à améliorer leurs performances.
  • De savoir s’il est possible de reprendre une activité sportive sans risque, et sous quelles conditions. Par exemple, il est conseillé aux personnes âgées ou aux individus ayant des problèmes cardiaques de faire un test d’effort avant de reprendre ou commencer le sport.
  • D’assurer le suivi longitudinal d’un sportif de haut niveau.

Pour analyser les aptitudes cardio-vasculaires

Dans ce second cas, le test d’effort est réalisé dans une optique purement médicale. Un médecin peut par exemple prescrire cet examen si le patient signale des anomalies durant l’effort : essoufflement anormal, palpitations, douleurs thoraciques, etc. Un test de l’effort permettra d’identifier d’éventuels dysfonctionnements du système cardio-respiratoire.

De même, les patients à risques doivent aussi en effectuer par précaution. Les facteurs de risques sont variés : âge, tabac, hypercholestérolémie, hypertension, antécédents familiaux, etc.

Conclusion

Plusieurs raisons peuvent conduire un médecin à réaliser un test d’effort sur un patient.